L’essentiel à savoir sur les différents types d’amortissements comptables

L’amortissement en comptabilité est l’étalement du coût d’un bien immobilisé sur toute sa période d’utilisation. Quels sont les différents types d’amortissements comptables ? Si vous vous posez déjà cette question, vous êtes au bon endroit. Découvrez dans la suite cet article les différents types d’amortissements comptables.

L’amortissement linéaire

L’amortissement linéaire est le plus simple à comprendre et facile à utiliser parmi les différents types d’amortissement. Il consiste à répartir de façon équitable la dépréciation des biens immobilisés sur sa durée de vie. Ce type d’amortissement est applicable à tous les biens immobilisés. Mais il devient obligatoire quand il s’agit des biens immobilisés d’occasion et aussi pour ceux qui ont une durée de vie inférieure à trois ans. Pour calculer ce type d’amortissement, on multiplie le prix d’achat hors taxe du bien immobilisé par le taux d’amortissement. Si vous êtes chef d’entreprise au Maroc ou bien vous souhaitez le devenir, retrouvez sur le blog MIHFADA le taux d’amortissement au Maroc.

Les autres types d’amortissements

En plus de l’amortissement linéaire, il existe trois autres types d’amortissements que sont : l’amortissement dégressif, l’amortissement variable et l’amortissement exceptionnel. L’amortissement dégressif, contrairement au type linéaire, consiste à répartir la dépréciation du bien tout en régressant au fil du temps. Ce type d’amortissement concerne uniquement les biens immobilisés neufs. En ce qui concerne l’amortissement variable, on peut dire qu’il consiste à déprécier un bien immobilisé en se basant sur l’unité d’œuvre qu’il consomme ou qu’il produit. L’unité d’œuvre peut être en nombre de kilomètres qu’il parcourt (exemple des véhicules), ou encore en nombre d'heures. L’amortissement exceptionnel quant à lui consiste à amortir de façon plus rapide le coût du bien immobilisé. Ce type d’amortissement est accordé par l’administration fiscale elle-même, lorsqu’elle juge nécessaire.